Contre-indications

Information importante

Comme le stipule le code de déontologie des masseur·se·s, praticien·ne·s en massages bien-être : « Le·la masseur·se, praticien·ne en massage bien-être veille à ne créer aucune confusion entre la nature de son activité et toute pratique à caractère médical. Il·elle doit s’abstenir de poser des diagnostics d’ordre médical ou de commenter les avis et conseils des professionnels de santé. Il·elle ne peut en aucun cas garantir, directement ou indirectement, la guérison d’une maladie, d’une blessure ou de toute pathologie, ou abuser de l’inexpérience, de l’ignorance, de la naïveté, de la vulnérabilité ou du mauvais état de santé de son client »

Le massage Bien-être/Mieux-être ne peut donc en aucun cas se substituer à un traitement médical et ne doit pas être pratiqués dans les cas suivants :

Les contre-indications absolues :

  • Cancer, Sida, troubles cardiaques
  • Epilepsie
  • Maladies infectieuses, maladies contagieuses
  • Maladies inflammatoires et rhumatismales
  • Lésions organiques
  • Hémorragie interne
  • Ulcères
  • Phlébites et thromboses
  • Maladies de peau ou problème cutané (brûlures, plaies …)
  • Maladies des os
  • Après une opération chirurgicale, attendre un an pour les plus importantes et 6 mois pour les
    bénignes.
  • Fièvre ou état fébrile
  • Au cours des 3 premiers mois de grossesse

Les contre-indications locales

  • Zone de fracture récente en cours de consolidation, élongation, entorse
  • En cas de diabète ou de varices, les jambes ne peuvent être touchées
  • Autour des zones d’injection pendant au moins 10 jours après la dernière piqure
  • Le massage n’est pas recommandé pendant les règles.

Quoi qu’il en soit, le praticien ne peut être tenu pour responsable de l’aggravation des symptômes de son massé si celui-ci ne l’a pas averti des troubles dont il est atteint.
Dans un intérêt commun, il est donc essentiel de m’informer de votre état de santé général et de m’aviser de toute nouvelle pathologie que vous pourriez rencontrer.
En cas de doute, un avis médical pourra être demandé afin de nous tranquilliser.